Contours, détours et retournements, commissaire Marie Perrault, exposition présentée à la Maison des arts de Laval, du 1er mai au 17 juillet et au musée régional de Rimouski, du 6 octobre 2016 au 29 janvier 2017.

La fabrique culturelle

Commentaire Du simple au complexe, texte de Kim Gagné publié par le journal indépendant Le Mouton Noir.

«Contours, détours et retournements», commissaire Marie Perrault, Maison des arts de Laval, 1er mai

musée régional de Rimouski, 6 octobre 2016 — 29 janvier 2017.

La fabrique culturelle

1/1

Avec l’exposition Contours, détours et retournements, l’artiste Marie Côté et la commissaire Marie Perrault nous invitent au dialogue et à l’écoute. De leur collaboration artistique, émergent des liens simples et fins qu’elles tissent sereinement. Marie Perrault nous démontre toute la cohérence et la persévérance de l’oeuvre de Marie Côté et celle-ci nous communique tout son attachement aux matériaux et aux paysages. C’est dans ces heureuses conditions que le projet d’exposition s’est préparé à la Salle Alfred-Pellan. L’exposition est accompagnée d’une publication, Matière, espace et son : dessins, céramiques et installations, avec des textes signés de Marie Perrault et de Jean-Émile Verdier. Les pas de l’eau, une performance musicale avec les musiciens Olivier Girouard et Ziya Tabassian, clôturera l’exposition et la programmation 2015-2016.

Jasmine Colizza

Muséologue-responsable arts visuels

Maison des arts de Laval

 

Autour de la présentation d’oeuvres des vingt dernières années de Marie Côté, sculpteure et céramiste, l’exposition Contours, détours et retournements met de l’avant les procédés de composition liés aux

qualités décoratives de la céramique et l’intérêt de l’artiste pour la forme du bol, figure de base de la poterie. Des dessins soulignent les principes de symétrie dans l’ornementation des pièces, alors que des sculptures se répondent en écho selon des rapports réciproques de contenant et de contenu similaires. Deux installations récentes réalisées en collaboration avec des chanteuses inuites et un électroacousticien, ouvrent à une réflexion plus large ancrée dans une expérience de la Terre, liée à l’échange entre individus, en dehors des champs disciplinaires, d’un territoire ou d’une culture définis en propre.

Marie Perrault, Commissaire

Entourant l'exposition de la Maison des arts de Laval:

Des rencontres publiques,

Des ateliers d'animation 

Performance multidisciplinaire, Les pas de l'eau, d'après Sohrab Sepehri avec Ziya Tabassian et Olivier Girouard: 16 juillet

Entourant l'exposition du musée régional de Rimouski:

Vendredi 20 et dimanche 22 janvier 2017, le quatuor Saint-Germain a interprété l'oeuvre du compositeur Christos Hatzis "Le réveil". Hatzis et Côté ont discuté via Skype de l'importance des chants de gorge dans leurs oeuvres respectives. 

 

Entrevue sur Radio-Canada la première chaîne 

 

Performance musicale avec Tom Jacques, percussionniste, soirée  Brunante

 

Présentations publiques du 25 au 28 janvier

Crédits  photos:

Maison des arts de Laval: Guy L'Heureux

Musée régional de Rimouski: Steve Leroux

1/1

Les Ateliers 6235

6235 Papineau, local 203

Montréal

 

© 2020 Marie Côté 

Conception du site web par: C'est Paulette