Là où cueillir la chuteest un projet de recherche dont le but est de créer une installation qui réunira mes nouveaux dessins d’argile crue à des enregistrements de musiques, sur disque vinyle, de quatre de mes collaborateurs : Ziya Tabassian, percussionniste, Olivier Girouard électroacousticien et compositeur, Peter Morin artiste et commissaire de la première nation des Tahltans et Navid Navab artiste multidisciplinaire et compositeur. Ce projet est subventionné par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

En production

Argile cueillie en été au rang Saint-François à Saint-Hyacinthe

J’entrevois Là où cueillir la chute comme un lieu, celui que chacun de nous cherche à habiter en tant qu’artiste et où se concentrent toutes nos expériences, nos histoires, où s’imaginent nos rêves et où s’élaborent nos projets. J’ose croire que dans ce lieu, où mon projet trouve ses assises, il est aussi possible de raconter, partager et soutenir nos désirs et nos espoirs.

La possibilité de partage comme moteur d’avancement est l’élément porteur et actuel d’une proposition qui s’appuie somme toute sur des pratiques artistiques traditionnelles : la céramique, la musique et la fabrication d’un disque vinyle. Habiter un lieu, fut-il aussi abstrait que d’être un artiste dans le monde aujourd’hui, c’est découvrir au fil du temps le sens de nos actions et sentir tout ce qui s’y lie. C’est la possibilité d’agrandir le cercle. C’est être ouvert à ce qui est.

Bol chantant et résonant

Micros souffles

Argile de Saint-Hyacinthe fraîchement tournée

Micros souffles

Ziya Tabassian: peau de tambour

Les Ateliers 6235

6235 Papineau, local 203

Montréal

 

© 2020 Marie Côté 

Conception du site web par: C'est Paulette